Il n'était pas possible de vous résumer en un seul billet, toutes les adresses de Restaurants, Estaminets, Boutiques et autres merveilles dont nous avons profité lors de notre séjour sur Lille ( voir le N°1 ICI) ... Voici donc la suite : de la rue de la Monnaie, nous nous sommes rendus à Notre Dame de la Treille, une Cathédrale qui a eu du mal à s'achever. Débuté en 1854, dans le style Néo Gothique, la fin de sa construction, qui ne sera pas vraiment fidèle aux plans initiaux, s'achève en 1999, afin de pouvoir dire qu'elle est la dernière cathédrale du 20 ème siècle. Le portail en Bronze exécuté par le sculpteur Georges Jeanclos est assez impressionnant. On aime ou pas, en attendant la façade qui de l'extérieur paraît bien lisse et de l'intérieur laisse pénétrer une douce lumière (comme les vitraux anciens) ne peut laisser indiffèrent.

DSC05742

DSC05739

Dans la rue qui fait face à cette façade particulière, la rue Bartholomé Masurel, n'hésitez pas à vous arrêter dans la boutique : La Petite Ferme, qui vend des produits locaux. Nous nous sommes régalés de jolies Fraise de Pevele. J'ai rapporté de l'Ail Fumé et d'autre choses savoureuses.

DSC05738

Devant le Parvis de Notre Dame de la Treille, s'installent, lorsque le temps le permet des tables, des Restaurants alentours. Nous sommes repartis, de plus belle vers la Place aux Oignons, encore des ruelles typiques du Vieux Lille, pour déboucher sur l'Estaminet Au Vieux de la Vieille, que nous avions fortement (pour dire comme dans le Nord) aimé lors de notre précédente venue, mais qui été chaque fois complet, lors de nos différents passages, pendant ce week end de Mai. Cependant, je vous recommande vivement ce typique Estaminet Lillois ...

DSC05744

DSC05752

Le lendemain matin, nous avions réservé, à l'office du tourisme une toute nouvelle ballade, avec Guide Conférencière, qui nous a emmené en tramway de la Gare Lille Flandres à Roubaix. 15 kilomètres permettant d'admirer de jolies demeures construites pour de riches patrons industriels, des années 1870 aux années 1940, qui permettent de voir l'architecture Art Nouveau, Art Régionaliste, Art Déco. Bien entendu parfois certaines demeures regroupent un peu de ces trois Arts ... Une petite découverte de Roubaix, la ville aux mille cheminées, mais aussi la ville d'Art et d'Histoire, même si celle ci est souvent tournée vers l'Industrie, en particulier du textile.

DSC05772

DSC05774

A Roubaix, il ne faut pas manquer l'Hôtel de Ville, construit en 1911, par l'architecte à qui l'on doit également la Gare d'Orsay, Victor Laloux. les bas reliefs (qui sont situé en haut ) retracent les différentes étapes autour du tissu, de la récolte du coton, à la teinture etc, afin de glorifier l'industrie du textile.

DSC05790

DSC05791

l'incroyable Usine Motte Bossut qui maintenant faute d'abriter les bureaux d'une usine de textile, abrite le Centre National des Archives du monde du travail. Plus loin sur le Boulevard du Gal de Gaulle (là où se trouvent les magnifiques demeures des Patrons du Nord, durant l'ère industrielle) le merveilleux Parc Barbieux.

DSC05782

Et Hop ! Un p'tit tour de Tramway et nous voilà revenus sur Lille ... Une halte dans la célèbre Pâtisserie Meert au 27 rue Esquirmoise, pour acheter quelques douceurs à grignoter, faute de places dans le magnifique Salon de Thé Meert. Nous avons acheté des douceurs, que nous avons grignoté sur la Grand-Place, au soleil, parce que même si ce n'étaient pas les grosses chaleurs (17 degrés environ durant ce sympathique week end), le soleil était au rendez vous ... Nous avons acheté quelques Gaufres, c'est bien pour ça que l'on va chez Meert, la classique à la Vanille de Madagascar, mais également les Ephémeerts (comme chez Pierre Hermé, les parfums changent avec les saisons).

DSC05808

DSC05833

DSC05802

Rechargés en sucre, nous sommes repartis pour d'autres découvertes dans le Vieux Lille : Le Palais Rihour, dont il ne reste qu'un tout petit morceau, datant du 15 ème siècle, du temps où Lille était encore Bourguignonne ... A l'intérieur l'Office de Tourisme et à l'étage supérieur des Expos sur la ville et son architecture, ainsi qu'une jolie chapelle et de jolis vitraux.

DSC05812

DSC05813

Et encore une fois La Vieille Bourse.

DSC05814

La Chambre du Commerce et son Beffroi.

DSC05817

les vitrines du Café la Maison du Moulin d'Or, situé place du Théâtre , qui a conservé des éléments de l'ancienne bonneterie, bâtiment qui fait partie d'un ensemble rectiligne appelé Rang du Beauregard.

DSC05818

DSC05819

DSC05820

Encore une fois Notre Dame de la Treille.

DSC05822

DSC05823

L'intérieur de l'Hospice Comtesse, sa salle des malades et sa petite chapelle. Son joli plafond.

DSC05829

DSC05830

DSC05831

DSC05832

Le soir, nous avons dîner dans le typique Estaminet du Centre à Godewaersvelde, dont j'ai fait un billet ICI.

DSC05834

Je ferais un autre billet pour vous parler du très beau Musée La Piscine à Roubaix et le Restaurant sur le site même, géré par la Maison Meert.

DSC05896

DSC05914

DSC05944